Actualité & Humanité

04 décembre 2020

La France Périphérique - Christophe Guilluy - 2014

1

2 copie

2

3

4

Christophe Guilluy est un géographe français. Son premier ouvrage s’intitulait Fractures françaises. Dans cette étude de du système territorial français, l’auteur nous livre un point de vue très catégorique. En effet pour lui, la France serait maintenant séparée en une France mondialisée et connectée contre une France périphérique de plus en plus en marge et qui peine à se dynamiser. Il étudie les différentes caractéristiques de cette fracture sociale. Il récolte des données, des faits, des entrevues, des recherches qui lui permettent de créer des liens entre des phénomènes territoriaux (exemple de la mobilité qui provoque la manifestation des Bonnets Rouges mais aussi aujourd’hui celle des Gilets Jaunes). Il analyse au plus près ce fameux territoire français afin d’en comprendre les tenants et les aboutissants. 

 

Petit livre qui vous éclairera sur le système français, les différents mécanismes territoriaux, les analyses spatiales etc. 

Il ne faut pas oublier que c’est une étude possible du territoire mais que ce n’est pas la seule. La lecture de Christophe Guilluy est très pertinente mais il ne faut pas s’en contenter. 

 

Bonne lecture !

Posté par actuhumanite à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Je dirai malgré tout que cette vie fut belle - Jean d'Ormesson

1

2

Jean d’Ormesson écrit ci un semblant d’autobiographie, un semblant de mémoires, un semblant d’Histoire. Soucieux de n’appartenir à aucun de ces genres, il écrit une ode à l’originalité. À travers ses yeux, il nous fait découvrir les petits plaisirs de la vie, les grands malheurs de l’histoire, les grands exploits des hommes et les faux-semblants d’une France en continuelle reconstruction. L’auteur se met en scène par un procès intenté contre lui même. Le juge est son « sur-lui », et demande à l’accusé de faire défiler son passé. Seulement ce ne sont pas des Mémoires au sens stricte du terme, l’auteur devient un personnage, un pion de la grande Histoire. Il confie son interprétation, ses jugements, ses peurs, ses doutes sur la société et la vie humaine. La dernière page se termine ainsi : «  je n’ai presque rien fait de ce temps que vous m’avez prêté avant de me le reprendre. Mais, avec maladresse et ignorance, je n’ai jamais cessé, du fond de mon abîme, de chercher le chemin, la vérité et la vie. » 

Lecture Agréable et enivrante ! Laissez-vous aller au coeur de cette écriture limpide, simple et poétique de Jean D’Ormesson.

Posté par actuhumanite à 10:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]